Bienvenue


 

LE MOT DU PRÉSIDENT

A tous ceux qui, intéressés par la mer et le monde maritime, nous suivent ou nous

rejoignent sur ce site, j’adresse mes meilleurs voeux pour l’année 2019.

L’année 2018 a été très dense pour l’Institut français de la mer et ses comités locaux.

Cliquer pour  lire la suite 

 

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

MARDIS DE LA MER 2019 - 2020

CYCLE DE CONFÉRENCES 

ORGANISÉ PAR L’INSTITUT FRANÇAIS DE LA MER (IFM) ET LE CENTRE D’ETUDES DE LA MER (CETMER) DE L’INSTITUT CATHOLIQUE DE PARIS (ICP)
Entrée libre sur inscription obligatoire sur le site https.//mardismer19-20.evenbrite.fr
ICP, 74 rue de Vaugirard, 75006 Paris
(Programme ouvrir ici)

  

Premières conférences :

Mardi 8 octobre 2019, 18h00

Accueil

Msg Philippe Bordeyne, recteur de l’ICP

Cécile Coulangeon, doyenne de la Faculté de lettres de l’ICP

Introduction

Christian Buchetde l’Académie de marine, directeur du CETMER, Eudes Riblier, président de l’IFM

L’OCÉAN, BIEN COMMUN DE L’HUMANITÉ

Catherine Chabaud, navigatrice, députée européenne

Mardi 22 octobre 2019,18h00

OCÉANS ET PLASTIQUES

Hélène Valade, directrice du développement durable de Suez, présidente de l’Observatoire de la responsabilité sociétale des entreprises (ORSE)

Mardi 12 novembre 2019, 18h00

50 ANS DU TRAITÉ DE L’ANTARCTIQUE : ET APRÈS ?

Mikaa Mered, professeur de géopolitique des mondes polaires

Mardi 26 novembre 2019, 18h00

IMMERSIONS GLACÉES 

Laurent Marie, plongeur apnéiste de l’extrême

Mardi 10 décembre 2019, 18h00

300 ANS D’HYDROGRAPHIE FRANÇAISE : CONNAITRE L’OCÉAN AU XXI° SIÈCLE 

Ingénieur général Bruno Frachon, ancien directeur du Service hydrographique et océanographique de la marine

 
 

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

L'INSTITUT FRANÇAIS DE LA MER REÇOIT LE PRIX DE STRATÉGIE GÉNÉRALE DE L’ACADÉMIE DE MARINE (ouvrir ici)

 

L’IFM participe au lancement de l’Appel pour l’Océan, bien commun de l’Humanité

L'Océan est Un, global, continu.
C'est un trésor pour l'Humanité.
Ce trésor est menacé.
Nous en sommes tous responsable.

Depuis nos colloques de 2015 et de 2107, l’IFM défend l’idée que l’océan ne peut plus être « la chose de personne », mais qu’il doit être « celle de tous », le bien commun de l’Humanité.

C'est pour cela qu'avec Catherine CHABAUD, navigatrice, Françoise GAILL, Océanographe, Rachel MOREAU, responsable du programme 02ceans, Jean-Louis FILLON, Délégué général de l’IFM et Eudes RIBLIER, Président de l‘IFM ont lancé le 8 juin dernier, à l'occasion de la Journée mondiale de l'Océan, un Appel pour l'Océan, bien commun de l'Humanitéqui a reçu le soutien du Ministre de la Transition écologique et solidaire et du Ministre de l'Europe et des affaires étrangères.

A l'heure ou les Nations unies s’apprêtent à compléter le statut de la « Haute mer » en vue de mieux la protéger et d’utiliser durablement ses ressources, mobilisons-nous pour que l'intégralité de l'Océan soit mieux protégée : rejoignez-nous, signez cet appel, faites-le connaitre autour de vous :

OceanAsCommon.org

 

Dans le cadre de la promotion de l’Appel pour l’Océan, bien commun de l’Humanité, Eudes RIBLIER est intervenu le 9 octobre à Brest lors d’un atelier de la SEATECH WEEK sur le thème « La protection et la gestion de l’océan : l’affaire de quelques-uns ou la responsabilité de tous ? » Cliquez pour lire ce document. 

Dans ce cadre également, Eudes RIBLIER est intervenu en introduction du colloque « L'Océan, dernière frontière ? Un patrimoine commun, au-delà des juridictions nationales ? » organisé par l’Université de La Rochelle le 9 novembre.
 
 
------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
 

Francis VALLAT, Président d’honneur de l’IFM et Président de SOS MÉDITERRANÉE

fait à ce dernier titre l’objet d’odieuses calomnies qui portent un grand tort à l’activité de cette association de sauvetage en mer.

Pour permettre de rétablir la vérité, nous publions le message qu’il nous a adressé concernant 4 points fondamentaux sur l’action de SOS MÉDITERRANÉE:

-        Nous n’allons pas chercher les migrants en Libye. Nous sommes en haute mer, loin des eaux territoriales et adjacentes libyennes

-        Nous n’avons jamais eu et n’aurons JAMAIS de contact avec les passeurs. La rigueur est absolue et cette règle ne souffre aucune exception

-        Nous agissons – toujours sur instructions des autorités compétentes - avec/à côté/en complément des forces européennes présentes sur zone (force Sophia, et en lien régulier avec CECMED et l’AEM)

-        Nous sommes une association qui respecte scrupuleusement le droit, et les autorités légales quelles qu’elles soient.

J’ajoute que nous ne sommes par principe ni pour ni contre les mesures que prendront les Etats ou l’UE pour la suite.

C’est leur responsabilité et nous n’avons aucune légitimité ou compétence pour dire ce qu’il faut faire. Notre seul souci est que l’activité de sauvetage puisse s’exercer

dans des conditions claires et conformément au droit international et de la mer

 

Francis Vallat 

 
 

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

REMISE DU PRIX 2018 DE L’INSTITUT FRANÇAIS DE LA MER
À JEAN-PAUL ALAYSE ET ERIC HUSSENOT

Le prix 2018 de l’IFM a été remis à ses lauréats le mercredi 28 novembre à Brest, lors d’une manifestation amicale réunissant une cinquantaine de personnes, personnalités du monde maritime, élus locaux, membres de l’iFM.

Ce prix qui récompense une personne physique pour son action en faveur de la connaissance, de la protection, du développement ou du rayonnement de la mer ou des activités marines peut être partagé dans le cas de personnes ayant œuvré conjointement : c’est le cas en 2018. Les candidatures sont examinées en particulier à la lumière des valeurs traditionnelles du monde maritime : humilité et solidarité, courage et endurance, simplicité et vérité, responsabilité. 

Les lauréats 2018, Eric Hussenot et Jean-Paul Alayse, ont été choisis pour près de trente années de diffusion ludique d’une connaissance de la mer appuyée sur une rigueur scientifique permanente.

Eric Hussenot et Jean-Paul Alayse

Eric Hussenot, né le 12 mai 1952 à Fez – Maroc

Jean-Paul Alayse, né le 14 juin 1950 à Prais XIVème

 Le centre de culture scientifique, technique et industriel de la mer « Océanopolis », créé à Brest en 1990 est dû à la volonté farouche de deux hommes : Eric Hussenot et Jean-Paul Alayse, deux biologistes marins. Ils ont su convaincre les autorités politiques et économiques locales de lancer cet incroyable projet et de constamment les soutenir.

Contrairement aux grands aquariums de l’époque centrés sur l’exotisme, Océanopolis montre la richesse et la fragilité du milieu maritime local. Ce qui a fait son succès dès la première année (700.000 visiteurs au lieu des quelques dizaines de milliers espérés) et a duré depuis, permettant aux deux hommes de développer un concept à la fois ludique et rigoureusement scientifique : des pavillons polaire et tropical avec une manchotière en son temps unique en Europe ; de plus classiques mais exceptionnels aquariums de la barrière de corail ou du monde des requins,… 

Eric Hussenot et Jean-Paul Alayse ont joué un rôle majeur, le premier en étant directeur de l’Etablissement, le second, comme Directeur Scientifique. Grâce à leur action, le grand public a pu découvrir l’importance des avancées actualisées dans le domaine maritime, mais aussi, en particulier pour les jeunes, s’initier aux techniques et métiers de l’océanographie et plus généralement du maritime.

 Jean-Paul Alayse et Éric Hussenot, jusqu’à leur retraite, ont su animer une équipe de chercheurs, de soigneurs et d’administrateurs totalement dévoués à l’équipement qui a accueilli en moins de trente ans, plus de 12 millions de visiteurs, tout en initiant des programmes en lien avec l’UNESCO et l’ONU, comme celui de l’étude du plancton par exemple qui, chaque année, grâce à de multiples bénévoles, permet de connaître l’évolution de cet élément vivant indispensable à la vie marine.

Aujourd’hui, grâce à ses deux fondateurs, Océanopolis est devenue une institution reconnue à l’échelle de la planète, nouant des partenariats multiples avec des institutions étrangères (Etats-Unis, Chine, Russie, Québec etc.).

Ainsi deux étudiants qui sont allés au bout de leurs idées, aidés par les collectivités, ont pu, en une petite trentaine d’années, mieux faire connaître, aimer et respecter la mer à des millions de Français et de touristes : peut-on faire mieux pour diffuser une compréhension et une culture marine auprès du plus grand nombre ?

 

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Mardi 12 juin de 17H à 20 h Colloque, Enjeux et perspectives

Entrée libre (inscription avant le 5 juin sur le site http://assnat.fr/WBu8LF
 
 

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

COLLOQUE 

organisé par l’Académie de Marine et l’Académie de l’Air et de l’Espace 

VERS DES NAVIRES ET DES AERONEFS SANS EQUIPAGE ?
TOWARDS UNMANNED SHIPS AND AIRCRAFT ?

9 et 10 décembre 2019
Ecole militaire – Amphithéâtre Foch

1 place Joffre, 75007 Paris

Programme et informations pratiques : www.navires-aeronefs-sans-equipage.com

--------------------------------------------------------

RAPPORT GÉNÉRAL sur la gouvernance des Océans par
Jean Louis FILLON, Délégué général de l'IFM 
(ouvrir ici)

--------------------------------------------------------

La Revue Maritime

  • Venez découvir les éditoriaux n° 505, 506, 507, 508 et 509 en cliquant ici

--------------------------------------------------------

NOUVELLE FICHE DOCUMENTAIRE : Les canicules océaniques «  (ouvrir ici)
voir toutes les fiches documentaires dans la page  page « Documents IFM en cliquant ici

 


Precedent Remonter