INSTITUT FRANÇAIS DE LA MER

 

LE MOT DU PRÉSIDENT

Comme chaque année, ce début d’année est l’occasion de vous faire un point de nos activités récentes et de nos perspectives pour les prochains mois.

La pandémie a continué à perturber nos activités, et tout particulièrement celles de nombre de nos Comités locaux, pour lesquels les rencontres physiques entre les membres sont fondamentales.

Cliquer pour  lire la suite

 

 

MARDIS DE LA MER 2020-2021

 

TOUTES LES CONFÉRENCES DES MARDIS DE LA MER 2020/2021 
            SONT DÉSORMAIS DISPONIBLES EN VIDÉO

Cliquez-ici pour découvrir nos conférences en vidéo

 

 
 

Actualités

Tribune publiée dans « LE MARIN » du 30 avril 2020
par Eudes Riblier, Président de l’IFM

« NOTRE OCÉAN, CE TRÉSOR EN PÉRIL »

 

La crise sanitaire montre la fragilité des biens communs essentiels et l’importance de nos comportements individuels et collectifs pour leur sauvegarde. Quelles leçons en tirer concernant l’Océan ?

On l’entend souvent répété : le monde d’après la crise ne sera pas celui d’avant. Mais lequel voulons-nous ? 

Nous découvrons brutalement la fragilité d’un système de santé que nous croyions solide. N’en est-il pas de même pour d’autres « Biens Communs », civilisationnels ou naturels que nous tenons pour acquis ? Comme la liberté d’aller et venir, la sécurité sociale, un climat stable, une riche biodiversité, ou un océan généreux ?

Cette crise nous montre combien nous dépendons de ces biens communs. Son combat illustre comment, chacun, nous pouvons agir pour les préserver : comment nous avons une part de responsabilité et une formidable occasion d’engagement.

...

Eudes Riblier

Président de l’Institut Français de la Mer
Co-initiateur de l’Appel pour l’Océan, Bien commun de l’Humanité : « oceanascommon.org »

Lire la suite en cliquant ici

 

L’ACADEMIE DE MARINE ET LA SOCIETE DE PARTICIPATION DANS LES ENERGIES RENOUVELABLES (SOPER) REMETTENT CONJOINTEMENT LE PRIX 2020 DE LA TRANSITION ECO ENERGETIQUE MARITIME AU PORT DE SETE, LE 3 JUIN 2021

 

L’Académie de marine et la Société de participations dans les énergies renouvelables SOPER ont décidé la création d’un prix conjoint intitulé « Transition eco énergétique maritime ».  Il est décerné chaque année et récompense une personnalité physique ou morale pour sa contribution significative à la décarbonation du transport maritime.

Pour l’année 2020, il a été décidé d’attribuer le prix au port de Sète- Frontignan pour son action dans la décarbonation de ses activités portuaires. Cet engagement va s’intensifier avec le projet stratégique 2021 -2025 dans le cadre duquel la démarche « Smart and green port » intègrera fortement les ambitions technologiques et environnementales du port.

Le prix sera remis à Sète, le 3 juin 2021, à Jean-Claude GAYSSOT, Président du port de Sète, par Xavier de la GORCE, Président de l’Académie de marine et Jean-Michel GERMA, Président de SOPER en présence de personnalités locales.

 

 

 

PROCES VERBAL DE L’ASSEMBLEE GENERALE 
    DE L’INSTITUT FRANÇAIS DE LA MER du 7 octobre 2020
 

Cliquer pour  lire la suite

 

 

 

 

COMMUNIQUE DE PRESSE

REMISE DU PRIX DE L’INSTITUT FRANÇAIS DE LA MER A SYLVAIN PIOCH

ouvrir le communiqué en cliquant ici

 MARC CHEVALLIER TRANSMET A MICHEL TUDESCQ LA PRÉSIDENCE DU COMITE « OCCITANIE » DE L’INSTITUT FRANÇAIS DE LA MER

 ouvrir le communiqué en cliquant ici

 

 

L'INSTITUT FRANÇAIS DE LA MER REÇOIT LE PRIX DE STRATÉGIE GÉNÉRALE DE L’ACADÉMIE DE MARINE (ouvrir ici)

 

L’IFM participe au lancement de l’Appel pour l’Océan, bien commun de l’Humanité

L'Océan est Un, global, continu.
C'est un trésor pour l'Humanité.
Ce trésor est menacé.
Nous en sommes tous responsable.

Depuis nos colloques de 2015 et de 2107, l’IFM défend l’idée que l’océan ne peut plus être « la chose de personne », mais qu’il doit être « celle de tous », le bien commun de l’Humanité.

C'est pour cela qu'avec Catherine CHABAUD, navigatrice, Françoise GAILL, Océanographe, Rachel MOREAU, responsable du programme 02ceans, Jean-Louis FILLON, Délégué général de l’IFM et Eudes RIBLIER, Président de l‘IFM ont lancé le 8 juin dernier, à l'occasion de la Journée mondiale de l'Océan, un Appel pour l'Océan, bien commun de l'Humanitéqui a reçu le soutien du Ministre de la Transition écologique et solidaire et du Ministre de l'Europe et des affaires étrangères.

A l'heure ou les Nations unies s’apprêtent à compléter le statut de la « Haute mer » en vue de mieux la protéger et d’utiliser durablement ses ressources, mobilisons-nous pour que l'intégralité de l'Océan soit mieux protégée : rejoignez-nous, signez cet appel, faites-le connaitre autour de vous :

OceanAsCommon.org

 

Dans le cadre de la promotion de l’Appel pour l’Océan, bien commun de l’Humanité, Eudes RIBLIER est intervenu le 9 octobre à Brest lors d’un atelier de la SEATECH WEEK sur le thème « La protection et la gestion de l’océan : l’affaire de quelques-uns ou la responsabilité de tous ? » Cliquez pour lire ce document. 

Dans ce cadre également, Eudes RIBLIER est intervenu en introduction du colloque « L'Océan, dernière frontière ? Un patrimoine commun, au-delà des juridictions nationales ? » organisé par l’Université de La Rochelle le 9 novembre.

 

 

ANNE QUÉMÉRE

Lauréate du Prix 2020 de l'Institut Français de la Mer

Le prix 2020 de l’Institut Français de la Mer a été remis à Anne QUEMERE, le 30 septembre, à l’occasion du « Before » de la Sea Tech Week, à Brest

Attribués depuis 2002, le Prix de l’Institut Français de la Mer (IFM) est décerné « à une personne physique reconnue pour son action en faveur de la connaissance, de la protection, du développement ou du rayonnement de la mer ou des activités marines.

Le prix peut être partagé pour récompenser des personnes ayant œuvré conjointement.

Les candidatures seront examinées en particulier à la lumière des valeurs traditionnelles du monde maritime : humilité et solidarité, courage et endurance, simplicité et vérité, responsabilité. » 

Eudes Riblier, Président de l’Institut Français de la Mer, empêché, a demandé à Michel Morvan, Président du Comité Bretagne occidentale de l’IFM de le représenter pour cette remise du prix 2020. 

Dans son allocution, celui-ci a indiqué « Navigatrice de l’extrême, sensibilisée et ‘’sensibilisatrice’’ du changement climatique, canotière de la SNSM : tout cela est admirable, mais ce qui justifie vraiment le prix de l’IFM, ce sont les qualités humaines que cela traduit, ces qualités qui font les vrais gens de mer. Votre courage, votre droiture et votre attention aux autres, votre enthousiasme et votre humilité face à l’océan. Je vous cite : aussi puissante soit notre détermination, aussi inusable soit notre énergie, c’est bien l’Océan et lui seul qui, au final, décide ou non de nous laisser passer. » 

Dans sa réponse, Anne QUEMERE a indiqué « Lorsque j'ai été informée du choix du jury pour ce prix national de l'Institut Français de la Mer, j'avoue avoir été très surprise. Je ne m'attendais sincèrement pas à être honorée de la sorte.

Mon parcours maritime ces dernières années a été riche de rencontres et d'enseignements et c'est assez naturellement que j'ai suivi mes inspirations, grandissant à chaque fois de ces expériences hors du commun. 

J'étais loin d'imaginer en traversant l'Atlantique à la rame pour la première fois que ce voyage allait en entrainer de nombreux autres et m'ouvrir peu à peu les yeux sur un univers que je croyais pourtant connaître depuis l'enfance. 

C'est un privilège de découvrir le monde ainsi. Je le sais aujourd'hui. Mais pour que ce privilège ne reste pas vain, je crois indispensable de témoigner auprès du grand public de cette réalité du terrain qui m'a frappé de plein de fouet. L'océan me colle à la peau, mes défis m'ont enseigné que rien n'était impossible et que si nos rêves donnent à nos existences un minimum de cohérence, il ne faut pas s'asseoir pour les considérer, mais agir pour les atteindre. 

Merci à tous les membres du jury pour cette très belle reconnaissance qui me va droit au cœur ».

 

 

RAPPORT GÉNÉRAL sur la gouvernance des Océans par
Jean Louis FILLON, Délégué général de l'IFM 
(ouvrir ici)

 

La Revue Maritime

Venez découvir les éditoriaux n° 505, 506, 507, 508 et 509 en cliquant ici

 

NOUVELLES FICHES DOCUMENTAIRES : 

TaÏwan et son détroit (ouvrir ici) (Comité Toulon Provence Corse) 

L'Océan Indien (ouvrir ici) (Comité Provence Corse )

 
 

 


Precedent Remonter